Suivez-nous sur Twitter et Facebook




Suivez nous sur ,
sur Facebook ou en vous inscrivant sur le blog (colonne de droite)
Envoyez nous un mail pour recevoir nos catalogues.
Ce site ne regroupe qu'une partie de notre stock. Le stock complet est visible en cliquant ici.

lundi 19 mars 2018

Leconte de Lisle - Poèmes barbares - 1914 - Ill par Freida, 1/78 japon, plein maroquin doublé

Leconte de Lisle, Poèmes barbares.
Paris, A Romagnol, 1914. Grand in-8 (29*21cm), 426p.

Magnifique édition illustrée par Raphaël Freida. Tirée à 301 exemplaires, celui-ci un des 78 sur japon ou vélin Van Gelder contenant normalement 3 états des gravures, second papier avec 12 exemplaires réimposés in-4. Le nôtre, n°52, sur japon. Freida n'illustra que cinq ouvrages.
Le prospectus annonce 100 compositions de Freida, 19 hors-texte et 81 en-tête de sonnets. En réalité, elle ne se compose que de 99 compositions (18 et non 19 hors-texte).
Exemplaire enrichi de deux prospectus sur papier japon reliés en fin d'ouvrage. Les deux papiers sont un peu différents, ce qui explique que le bibliophile les aura faits relier ensemble.
Notre exemplaire ne contient qu'une seule suite, l'eau-forte pure, en feuilles. Curieusement, il semble que de la quasi-totalité des exemplaires parmi ces 78 devant contenir trois suites n'en ont qu'une ou deux. De fait, de ce tirage, mis à part un exemplaire qui était enrichi de nombreuses suites (dont une sur parchemin), les cinq autres que nous avons identifiés, en plus du nôtre, n'ont qu'une ou deux suites sur les trois. Talvart & Place (XII, 81) indique la mise en vente eut lieu en décembre 1918. La guerre a donc aussi eu des effets sur l'édition en elle-même.

Reliure signée Bernasconi, plein maroquin janséniste noir doublé de maroquin rouge, tranches dorées sur témoin, couvertures et dos conservés, étui bordé. Légers défauts.
La suite est présentée dans une épaisse chemise cartonnée qui devait contenir à l'origine le texte. Cette chemise est donc trop épaisse pour la suite.

Superbe ouvrage, superbe exemplaire, le chef-d'oeuvre de Freida.
Prix : 1800 euros (contact : benoit@troisplumes.fr)