Suivez-nous sur Twitter et Facebook




Suivez nous sur ,
sur Facebook ou en vous inscrivant sur le blog (colonne de droite)
Envoyez nous un mail pour recevoir nos catalogues.
Ce site ne regroupe qu'une partie de notre stock. Le stock complet est visible en cliquant ici.

lundi 19 mars 2018

[Conjuration d'Amboise] Arrest de la Cour - 1561 - Innocence du prince de Condé

[Anonyme - La Cour de Parlement de Paris], Arrest de la Cour de Parlement de Paris, déclaratif de l'innoncence de Messire Loys de Bourbon, Prince de Condé.
Paris, Robert Estienne, imprimeur du Roy, 1561. In-4, 8p.

Intéressant document qui s'inscrit dans la suite de la Conjuration d'Amboise. Différents protestants, notamment par animosité contre les Guise, se réunissent à Nantes le 1er février 1560. Leur objectif, qui passe notamment par la violence, est de s'emparer du jeune roi François II et de sa famille. Certains protestants refusent cette possibilité. Les conjurés espèrent rallier Antoine de Bourbon et Louis de Bourdon, prince de Condé. 
Cette conjuration fut un échec, les Guise ayant été prévenus, et la répression coûta la vie à plus de 1200 personnes. 

Le rôle du prince de Condé est trouble. Il ne fut jamais prouvé à l'époque qu'il participa à la conjuration. Au siècle suivant, Scipion Dupleix le pense parmi les conjurés, et on le considère même aujourd'hui comme le capitaine muet de la conjuration. Parti en Navarre après la conjuration, il aurait été condamné à mort mais la mort de François II, le 5 décembre 1560, ajourna la sentence qui fut levée par Catherine de Médicis qui voulait un contrepoids aux Guise. Ayant rendu les honneurs au nouveau roi, Charles IX, il voulut faire reconnaître son innocence, ce qui fut fait le 13 juin 1561, date de cet arrêt.

En feuilles, deux doubles feuillets, vieillis.

Rare document.
Prix : 230 euros (contact : benoit@troisplumes.fr)