Suivez-nous sur Twitter et Facebook




Suivez nous sur ,
sur Facebook ou en vous inscrivant sur le blog (colonne de droite)
Envoyez nous un mail pour recevoir nos catalogues.
Ce site ne regroupe qu'une partie de notre stock. Le stock complet est visible en cliquant ici.

mardi 7 décembre 2021

Camille Lemonnier - Félicien Rops - 1/25 chine très truffé dont dessin, autographe, etc. - 1908

  Camille Lemonnier, Félicien Rops, l’homme et l’artiste.

Paris, Floury, 1908. In-4, [6]-233p.


Un des 25 exemplaires sur chine, le n°125, plus petit papier, complet des 25 planches hors-textes en deux états (sur japon et sur papier type arches, sous serpente) et de la suite sur chine des illustrations in-texte. L’exemplaire est par ailleurs bien complet de la version de Canicule en couleurs (reproduit en bleu pour la couverture) et de Seule en trois états (couleurs, noir et sanguine - face à la p.28). Seule n’est présente que dans les 25 exemplaires sur chine et les 100 exemplaires sur japon.


Notre exemplaire est en outre enrichi :

  • Une troisième suite complète des hors-textes, sur papier type arches.
  • Un quatrième tirage du hors-texte Détritus humain (p.80).
  • Une seconde suite sur chine des illustrations in-texte (incomplète de deux gravures, celles des pages 60 et 61).
  • 45 gravures de Rops supplémentaires.
  • Un dessin original de Rops « profané par Félicien Champsaur », c’est-à-dire avec un manuscrit de Champsaur, sur le dessin, extrait de son ouvrage Entrée de Clowns, paru en 1885. Ce dessin profané est avec un petit ensemble de documents, dont un dessin d’Henry Morin illustrant le texte de Champsaur, provenant de la famille Inglessi (fondateurs de Primagaz). Le dessin ayant été encadré, il est un peu éclairci.
  • Un autographe de Rops : sa souscription à l’Argus de la Presse pour recevoir tous les articles parlant de lui.


Parmi les 45 gravures supplémentaires, certaines sont des reproductions (souvent sur japon) provenant très certainement d’un autre ouvrage. Nous y trouvons : un tirage sur Arches de l’étude pour la Tentation de Saint Antoine ; Ma Tante Johanna ; l’entête de la revue L’Artiste (en rouge) ; frontispices de Masques parisiens (tirage sur japon ? en rouge) ; un faune ; Théâtre gaillard ; le bassoniste ; un 5e tirage, différent, de Detritus humain ; un 4e tirage, différent, de Le Massage ; un tirage différent et plus grand de la gravure p.113 ; un tirage, différent, de L’Attrapade, avec la signature dans la planche ; Le catéchisme des gens mariés ; L’Amante du Christ ; une gravure ; Le bonheur dans le crime ; une gravure ; Le miroir de sorcellerie, en couleurs (pour Son altesse la femme d’Octave Uzanne) ; Le traité de la chasteté ; L’anglaise du nouveau ballet (photogravure) ; un tirage différent de la gravure p.177 ; Naturalia non sunt turpia ; Bourgeoisie ; deux gravures légères ; Les phases de la lune ; une femme habillé à la garçonne avec une partie érotique en bas ; une gravure ; Vénus milita ; deux gravures légères dont une en couleurs ; Saharienne ; trois gravures légères dont une en couleurs ; Le miroir de la sorcellerie (en noir) ; Diaboli Virtus in lombis ; Jean de Tinan ; Etude pour la Tentation de Saint Antoine ; Une faunesse ; cinq gravures légères dont deux en couleurs ; Type parisien.


Reliure signée Marc Poupelin, plein maroquin à long grain noir, tête dorée, chemise à rabats demi-chagrin noir à bandes, étui bordé. Quelques rares rousseurs, principalement sur quelques gravures.


Superbe exemplaire, probablement le plus bel exemplaire de ce livre.


10 000 euros