Suivez-nous sur Twitter et Facebook




Suivez nous sur ,
sur Facebook ou en vous inscrivant sur le blog (colonne de droite)
Envoyez nous un mail pour recevoir nos catalogues.
Ce site ne regroupe qu'une partie de notre stock. Le stock complet est visible en cliquant ici.

lundi 19 mars 2018

[Droit] Mémoire signifié pour le prince régnant de Salm-Kyrbourg - 1787

[Droit], Mémoire signifié, pour le prince régnant de Salm-Kyrbourg ; contre les sieurs Tastet & Squire, négocians à Londres.
Paris, P.G. Simon & N.H. Nyon, 1787. In-4, 56p.

Intéressant document retraçant les déboires financiers de Frédéric, prince de Salm-Kyrbourg. De 1782 à 1787, il fait construire l'hôtel de Salm. Doté d'une grande fortune, provenant de sa famille et de la dot de sa femme, il voit les choses en grand, en trop grand. Dès avril 1783, il a des problèmes financiers et cherche à obtenir des prêts en hypothéquant ses terres. C'est ainsi qu'il fit la connaissance de Tastet et Squire qui proposent de lui prêter 2.600.000 livres dont 600.000 directement, le reste devant servi pour une nouvelle société de commerce avec le marquis de Cavalcabo. Il se trouve que Tastet & Squire tentèrent d'arnaquer le prince et espéraient profiter de cet argent pour éviter leur banqueroute. Squire fut arrêté à Calais, à la requête de Clapsien, négociant de la ville. Les comparses essayèrent alors de réclamer 600.000 livres au prince alors qu'il n'avait pas touché autant.
Notons que cette affaire ne dut pas aider le prince qui vendit en 1787 l'hôtel à l'architecte, Pierre Rousseau. Cet hôtel est aujourd'hui l'hôtel de la Légion d'Honneur.

Ex-libris manuscrit (a priori autographe) Mgr L'Archeveque de Toulouse rue St Dominique. Il s'agit du cardinal Loménie de Brienne.

Reliure demi-parchemin (début XXe), titre à l'encre.

Intéressant document.
Prix : 120 euros (contact : benoit@troisplumes.fr)