Suivez-nous sur Twitter et Facebook




Suivez nous sur ,
sur Facebook ou en vous inscrivant sur le blog (colonne de droite)
Envoyez nous un mail pour recevoir nos catalogues.
Ce site ne regroupe qu'une partie de notre stock. Le stock complet est visible en cliquant ici.

samedi 1 janvier 2011

1552 - Ex Robert Balfour - Satyres de Juvénal


Juvénal, Iunii Iuvenalis Aquinatis satyrarum liber. Lutetiæ (Paris), Matthæi Davîdis (Mathieu David), 1552.
In-8, 205*155 mm, 84, 77-142pp. Exemplaire bien complet des 16 saryres en 150 pages, erreur de pagination, impositions différentes en réalité, cahiers de 4 à 8 feuillets. L’imposition a apparemment été choisie pour que la majorité des cahiers commencent par une nouvelle satyre. Jolie gravure en page de titre.


Reliure plein vélin très ancienne, a priori début XVIIème, manque sur le haut du dos et à un nerf, titre auteur et date anciennement notés à l’encre sur le dos. Le texte est en partie détaché de la reliure, le premier cahier ne tient plus que par la couture du haut.
Galerie de vers en marge intérieure, léger jaunissement général, quelques rousseurs.




Les vers ont été entièrement numérotés de 5 en 5, le vers manquant de la satyre IV a été ajouté à la main et des notes, (donnant quelques clefs de lectures) ont été ajoutées sur une garde en fin d’ouvrage. Toutes ces inscriptions datent du XVIIIème. Au dos de la page de titre, il y a aussi quelques lignes du XVIème :

Telephus, Herculis et Auges filius . Diodorus liber .8. Plinius liber XXXIIII,
XV. Ovidius : Vulnus achilleo que quondam fecerat hosti
Vulneris auxilium Pelias hasta tulit .
[ce passage provient peut-être de fragments du livre 8 considérés comme perdus aujourd'hui]

[D’une autre main, et sans rapport avec ce qui précède]
Contulit ad satyras ingentia pectora Turnus.
Cur non ad Memoris carmina ? Frater erat.
Martialis, liber XI, epigramma XI .[dans les éditions actuelles, c'est l'épigramme X]


Inscriptions XVIe


Jolie typographie de l’ouvrage


Provenances (inscriptions sur la page de titre) :
-          Robert Balfour (1553 – ca1625), philosophe écossais, professeur renommé de Latin, Grec et Mathématiques, principal du collège de Guyenne à Bordeaux : Robertus Balfuręus [de chaque côté de la vignette)
-          Père augustins de Toulouse : Est bibliot. PP. Augustinensium Tolosæ
-          Laffite : ex libris Vtis Laffite
  


Edition XVIe très rare, seuls quelques exemplaires sont répertoriés. Très belle provenance.
VENDU