Suivez-nous sur Twitter et Facebook




Suivez nous sur ,
sur Facebook ou en vous inscrivant sur le blog (colonne de droite)
Envoyez nous un mail pour recevoir nos catalogues.
Ce site ne regroupe qu'une partie de notre stock. Le stock complet est visible en cliquant ici.

samedi 1 janvier 2011

Exceptionnel manuscrit sur les forges de Clavières à Ardentes (Indre - Berry) - 1777

Devis des Réparations nécessaires aux forges de Clavières Et aux Château et Domaines en dépendant pour la mise en état à l'entrée en jouissance de MM. Caroillon. En 1777.
1783. In-folio (31*20cm), 120p manuscrites (livre de 316p.)





Exceptionnel manuscrit concernant les forges de Clavières qui furent un des établissements industriels les plus importants d'Ancien Régime. Elles se trouvaient alors en Berry, dans le village d'Ardentes (Indre). Fondées par les Condé, ces forges entrèrent ensuite dans les biens du Comte d'Artois, futur Charles X. C'est lui qui en 1777 décida donc de donner un bail aux frères Caroillon. Il fit donc faire ce devis de 166000 livres, somme colossale. Les forges déclinèrent au 19e siècle pour fermer finalement en 1874.
Ce manuscrit peut, d'après Monteil, "servir à l'histoire de la métallurgie". De plus, outre le devis par lui-même, on a ici une description détaillée de tous les bâtiments qui aujourd'hui ont disparu pour la plupart.






Ce manuscrit reprend les noms des protagonistes : François Audebert et Simon Dufour pour le devis,  Beugnet l'intendant du Comte d'Artois, M. Caroillon. Copie collationnée par M. Beckvelt, garde des archives de Monseigneur le Comte d'Artois en 1783. 
Il est intéressant de rapprocher cette copie de tous les documents conservés aux Archives Nationales (voir ici la liste établie en 1878)

Reliure plein vélin vert d'époque, petit manque à un coin, un mors fendu. Mouillure sur tout le haut de l'ouvrage, atteignant légèrement le texte sur la fin sans nuire à la lecture.





Provenances :
  • Amans-Alexis Monteil (1769-1850), historien : mis en vente en 1835 quand il publia Traité de matériaux manuscrits de divers genres d'histoire (p.34). Supra-libris sur le premier plat "appt. à Mr. Monteil"
  • Michel Chasles (1793-1880), célèbre mathématicien : ex-libris sur le contreplat. n°841 de la vente qui eut lieu du 27 juin au 18 juillet 1881.
  • Léon Duris du Fresne (mort en 1888 dans sa 44e année), bibliophile berrichon : ex-libris sur le contreplat. n°499 de la vente qui eut lieu en 1888.
Ouvrage unique
VENDU