Suivez-nous sur Twitter et Facebook




Suivez nous sur ,
sur Facebook ou en vous inscrivant sur le blog (colonne de droite)
Envoyez nous un mail pour recevoir nos catalogues.
Ce site ne regroupe qu'une partie de notre stock. Le stock complet est visible en cliquant ici.

samedi 1 janvier 2011

[Cuzin & Maillard] Ponsard - Harmonie (arme - au nid) - 1863 - Tirage unique à 100 exemplaires - maroquin double de Cuzin & Maillard

François Ponsard, Harmonie (arme - au nid) - Charade en trois tableaux - jouée au palais de Compiègne en présence de leurs majestés le 15 décembre 1863
Paris, Imprimerie Impériale, 1863. 
In-4 (275*190mm), 6ff+39pp (correspond bien à la description de Vicaire d'après l'exemplaire de Sainte-Beuve)




Edition originale unique tirée à 100 exemplaires pour les invités de Compiègne. La liste des invités se trouve avant l'ouvrage en lui-même. Il s'agit ici de l'exemplaire d'Ernest Quentin-Bauchart, tous les exemplaires étant nominatifs. Ces exemplaires devaient tous être imprimés sur papier fort comme celui-ci. Il est indiqué 4e série.



Cette pièce est divisée en trois tableaux : Arme, Au nid et Harmonie. La mise en scène est de Viollet Le Duc. Les personnages sont joués par des personnalités, citons notamment la duchesse de Morny, le marquis de La Tour-Maubourg, le Prince Impérial, la princesse de Bauffremont, etc.




Magnifique maroquin vert doublé de maroquin vert signé Cuzin (relieur) et Maillard (doreur). maroquin janséniste, double filet sur coupes, doublé de maroquin bordé d'une belle dentelle reproduisant notamment l'abeille napoléonienne, doubles gardes marbrées, toutes tranches marbrées et dorées. Un travail qui frise la perfection.
Cuzin faisait régulièrement intervenir de grands doreurs et on trouve régulièrement la signature du doreur comme ici. La signature du relieur dans la dentelle du contre-plat supérieur, celle du doreur dans la dentelle du contre-plat inférieur.












Exemplaire avec rousseurs. Dos légèrement insolé, deux griffure dans le glaçage du maroquin sans atteinte au cuir, deux petits accrocs sur le plat inférieur (voir photo), légers frottis aux deux coins inférieurs et en bout de mors.


Ernest Quentin-Bauchart, et son fils Maurice, furent bibliophiles et amateurs de belles reliures. Ils faisaient travailler les plus grands relieurs : Trautz-Bauzonnet, Cuzin, Meunier, etc. Pour plus de détails sur Ernest, nous vous recommandons sur le sujet l'article du bibliomane.

Vicaire nous dit : en mar. rouge, dos orné, fil., dent. int., tr.  dor. (Capé), 175 fr, J. Janin ; broché (ex. de Sainte-Beuve), 27 fr., Ph. Burty. Un ex. en mar. rouge, dos orné, 5 fil. sur les plats, tr. dor. (Trautz-Bauzonnet), ex. de Mme Ponsard, est coté 150 fr., Bull. Morgand, n°22683.


Superbe exemple de reliure comme l'appréciait Ernest Quentin Bauchard.
Référence : Vicaire, VI-767
VENDU